14112018

L'HUMEUR DE GEF

Un peu de douceur !

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, est venu en commission des finances débattre du PLF 2019 avec... des chocolats sous le bras, des « pavés de Tourcoing », pour tous les députés présents. Après le Maroilles de l’année dernière, il a préféré un cadeau « un peu moins odorant ». .

Brexit

«Selon Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre, les prix de l'immobilier pourraient chuter de 25 à 35 % sur trois ans, la hausse des taux des crédits immobiliers provoquant un effondrement du marché.

Anxiogène !

A la question posée sur notre site « La réforme de la distribution des assurances (DDA) est selon vous... ? », 26 % des 702 réponses disent que c’est « une bonne évolution ». 50 % estiment que « c’est une évolution anxiogène ». Et 24 % considèrent que cette directive « ne changera pas ma façon de travailler ». » !

Amnésie

« Ce qui m’inquiète c’est l’amnésie collective qui semble frapper Washington sur ce qui s’est passé, sur les raisons pour lesquelles nous avons mis ces régulations et tous ces coussins ». Henry Paulson, secrétaire au Trésor en 2008 (Les Echos, 14/09).

Vertige

Depuis dix ans et l’effondrement de Lehman Brothers, la capitalisation des GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) a bondi de 329 à 3 441 Md$, le S&P 500 de 11490à25470Md$etleCAC40françaisde1640à 1 880 Md$ (de fin août 2008 à fin août 2018).

Furieux

Le projet d’OPA de la mutuelle Covea sur Scor a énervé Jean-François Lepetit, ancien président de la COB. Après le CIC avalé par le Crédit Mutuel, puis le Crédit Lyonnais avec Banque Indosuez mangés par le Crédit Agricole, lesquels ont vu « leurs positions enviables s’atrophier », il estime inadmissible qu’une mutuelle lance une offre « dénuée de projet industriel » tout en restant à l’abri d’une sanction des actionnaires et investisseurs. « Il se révolte à l’idée de voir des fleurons de notre économie menacés de lente dissolution dans la nébuleuse d’une mutualité ». (Les Echos, 17 sept. 2018)

Soif de l’or

Il est curieux de proposer « un lot de trois lingots, vingt pièces d’or de 20 francs et six de 20 $ d’une valeur de 115 000 € » sur le site de petites annonces leboncoin. fr ! A la suite de la transaction, vendeur et acheteur se sont donné rendez-vous dans un coin discret du XVIIe à Paris. Sans doute l’intéressé voulait-il éviter d’avoir à justifier au fisc l’origine de cet or et régler la commission d’un intermédiaire agréé. Toujours est-il que l’échange a mal tourné... comme dans le fameux film !



S'abonner au magazine