25012020

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Fintech : Nalo met l'accent sur la gestion privée

Banque

Fintech : Nalo met l'accent sur la gestion privée

Deux ans après avoir lancé, avec Generali Vie, une offre d'assurance vie en ligne basée sur les ETF, la fintech Nalo veut mettre l'accent sur la gestion privée humaine. 

La fintech Nalo qui s’est distinguée en lançant en 2017 son offre d’assurance vie en ligne avec Generali Patrimoine via une approche multi-projets originale, veut passer à la vitesse supérieure en lançant, après deux années de test, l’offre Nalo gestion privée.

Comme d’autres robo-advisors, Nalo, qui a le statut de CIF adhérent à l'Anacofi et est intermédiaire en assurance, fait  le constat que le conseil 100% digital est parfois limitatif et un retour à l’humain est, pour certains sujets, nécessaire. « Nos clients font face à d'autres problématiques, comme l'achat d'un bien immobilier ou la consultation d'un avocat dans le cadre de la gestion juridique de leur entreprise ou de leur patrimoine privé, reconnait Albert d'Anthoüard, directeur de la clientèle privée chez Nalo. Notre rôle est de les conseiller ou de leur recommander éventuellement d'autres professionnels ».  

« Nous ne nous rémunérons pas sur cet accompagnement, précise par ailleurs Guillaume Piard, président et fondateur de Nalo. Notre rémunération reste donc concentrée sur le pilotage intelligent des investissements de nos clients dans le cadre de leur contrat d'assurance vie ».

Rappelons que le contrat d'assurance vie Nalo Patrimoine est accessible dès 1 000 € sans frais d'entrée avec des frais de gestion annuels de 0,85 % pour le fonds en euros et les unités de compte classiques auxquels se rajoute 0,55 % sur les fonds indiciels qui ne sont chargés qu'à hauteur de 0,25 % en moyenne. 

CMG