28112020

Retour Vous êtes ici : Accueil Capital invest. Inocap Gestion lance un nouveau FCPI éligible à la réduction « IR »

Capital investissement

Inocap Gestion lance un nouveau FCPI éligible à la réduction « IR »

Alors qu’elle avait rompu avec sa tradition de lancement de produits « fiscaux », Inocap Gestion entre à nouveau en campagne avec le QI 2020, un FCPI éligible à l’impôt sur le revenu. Objectif : financer des PME françaises innovantes.

Inocap Gestion lance un nouveau fonds commun de placement dans l’innovation (FCPI), le QI 2020. L’objectif est de financer des PME françaises innovantes, en majorité cotées (dans des marchés faiblement liquides). « Le fonds bénéficiera de l’expertise d’Inocap Gestion, précisent ses responsables. Celle-ci se caractérise par un rigoureux processus de sélection de petites et moyennes entreprises qui, dans des marchés de niche exposés à l’international, font de l’innovation de rupture basée sur une forte propriété intellectuelle le cœur de leur développement ».

Les domaines d’intervention sont nombreux : marketing digital, objets connectés, sans contact, voiture intelligente, big data, réalité augmentée, cybersécurité, robotique, prototypage virtuel, efficacité énergétique, textile technique…

Un avantage censé compenser le risque

Le QI 2020, dont la souscription est ouverte jusqu’au 31 décembre 2020, aura une durée de six ans, plus un « joker » d’une année. Le ticket d’entrée est de 1 000 €. La valeur liquidative sera calculée semestriellement. Le taux de frais annuels moyen (TFAM) est de 4,92 %, dont 2,02 % de frais de distribution, pour un droit d’entrée de 5 %.

« Jusqu’à présent, a souligné ce 3 novembre 2020 dans un webinaire de présentation, Julien Quéré, directeur du développement d’Inocap Gestion, nous avons 13 FIA [fonds d’investissement alternatifs] remboursés sur les 14 déjà lancés, auxquels s’ajoute la gamme des fonds QI [4 avec le QI 2020]. Avant avantage fiscal, six d’entre eux ont eu une performance positive ».

Après avantage fiscal, les performances s’échelonnent de + 57,8% à – 37,8%, avec 10 fonds dans le vert et 3 fonds dans le rouge. Le taux de défiscalisation « flottant », qui a été remonté par les autorités, de 18 % à 25 %, est en l’occurrence de 22,5 %, car le portefeuille est investi à hauteur de 90 % en PME éligibles, le solde étant « par sécurité » placé en fonds obligataires ou en monétaire.

L’avantage fiscal est donc plafonné à 2 700 € pour un investissement de 12 000 € (5 400 € s’agissant d’un couple déboursant 24 000 €). Hors prélèvements sociaux, le souscripteur est exonéré d’impôt sur les plus-values.

Olivier Bourdelas, président d'Inocap Gestion, a rappelé que la société a été créée il y a 13 ans, ajoutant que les encours tournent actuellement autour de 500 M€, après un début d’exercice marqué par une contraction de près de 20 %, et que les effectifs regroupent 19 collaborateurs.

Enfin, Inocap Gestion, qui a trois lignes de métier en gestion (fiscale, collective, privée), va à son tour s’affirmer en matière d’ISR. Le recrutement d’un analyste dédié à l’ESG est d’ailleurs prévu.

ML