28112020

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Placement vert : LCL lance LCL Select Impact Green Vie 2020

Gestion d’actifs

Placement vert : LCL lance LCL Select Impact Green Vie 2020

climate

climate

LCL propose un nouveau placement vert à destination de sa clientèle patrimoniale, LCL Select Impact Green Vie 2020. Il s’agit d’un titre de créance qui vient compléter la gamme LCL Impact Climat.

Face à ce qu’il est convenu d’appeler l’urgence climatique, LCL souhaite être un trait d’union entre ceux qui veulent agir et une transition énergétique en quête de financements. C’est l’objectif de la gamme LCL Impact Climat lancée en début d’année 2020 à l’intention de la clientèle patrimoniale de l’établissement. Avec LCL Select Impact Climat, la filiale du Crédit Agricole, enrichit cette gamme avec un titre de créance négociable « complexe » de droit français.

L’offre sera close le 18 décembre prochain. Elle est destinée à financer des projets verts ayant un impact environnemental positif. « LCL Impact Green Vie 2020, précise LCL, est commercialisé par LCL Banque Privée. D’une durée maximale de huit ans, ce titre de créance est éligible au compte-titres et à l’assurance vie (au sein des contrats LCL Acuity Evolution, Acuity, Acuity 2, LCL Vie, LCL Multiselection vie et capitalisation) ». 

Modalités de sortie

LCL Select Impact Green Vie est structuré par Amundi et Crédit Agricole CIB et émis par Crédit Agricole CIB Financial Solutions. Les projets sélectionnés relèveront de six catégories : énergies renouvelables, construction verte, efficience énergétique, transport écologique, gestion et traitement de l’eau, agriculture durable et gestion des forêts. La performance dépendra de l’évolution de l’indice MSCI Europe Select Green 50 5 % Decrement Gross.

Les sommes investies pourront être remboursées par anticipation si l’indice est stable ou en hausse par rapport à sa valeur initiale. Le client recevra alors le montant de son investissement (hors frais) augmenté d’un gain de 6 % multiplié par le nombre d’années écoulées, soit un taux de rendement annuel brut compris entre 6 % (année 1) et 5,14 % (année 7).

A l’échéance des huit ans, trois cas sont possibles. Si l’indice perd plus de 40 % par rapport à sa valeur initiale, le souscripteur subira une perte en capital de même ampleur. S’il est en baisse de plus de 10 % et au maximum de 40 %, le porteur récupérera sa mise. S’il est en hausse, stable ou en baisse d’au maximum 10 %, le client recevra son capital de départ augmenté d’un gain fixe plafonné à 6 % multiplié par le nombre d’années, soit 48 % et un taux de rendement annuel brut de 5,03 %.

ML