08032021

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs ETF : le grand public et la gestion patrimoniale dopent le marché

Gestion d’actifs

ETF : le grand public et la gestion patrimoniale dopent le marché

etfweb

etfweb

L’Observatoire de la gestion ETF Quantalys-BNP Paribas AM montre que le marché des ETF en Europe poursuit son développement à un rythme soutenu grâce au grand public et à la gestion de patrimoine.

Dans leur conférence de presse sur le marché des ETF en Europe, Quantalys et BNP Paribas Asset Management ont montré que le développement « puissant » des fonds indiciels cotés en Bourse s’est confirmé l’an dernier (973 Md€ d’encours, soit 13 % de l’ensemble des fonds commercialisés, pour 1.504 produits, dont 162 ETF ISR, au 31 décembre). Et ce, principalement grâce au grand public et à la gestion de patrimoine. « Dans le contexte de crise économique et sanitaire, ont souligné les animateurs de la conférence, les ETF ont su maintenir leur attractivité et ont été plébiscités. Ils couvrent aujourd’hui plus de stratégies de gestion et donnent accès à plus de nouvelles thématiques. »

Un bond de 116 Md€

Beaucoup de fournisseurs d’ETF, par exemple, intègrent des approches ESG et visent même un impact sociétal positif, préoccupés par le respect de l’environnement et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, les règles de transparence liées à l’instauration de la directive européenne Mifid 2 ont favorisé la percée de la gestion passive via les trackers auprès d’un public élargi et dans le cadre patrimonial de la gestion d’actifs. Ainsi, à l’issue de l’exercice écoulé, les ETF domiciliés en Europe avaient-ils affiché une collecte nette de 79 Md€ (dont 44 Md€ pour BlackRock !), l’une des plus fortes jamais enregistrées. S’y ajoute l’effet « marché », à hauteur de 37 Md€. Au total, les encours ont donc fait un bond de 116 Md€ en un an.

Offrant un panorama européen de la question, L’Observatoire de la gestion ETF met en exergue six grandes tendances. Premièrement, toutes les stratégies de gestion sont désormais accessibles grâce par l’intermédiaire d’ETF. « Longtemps réservés aux marchés actions traditionnels, ont fait observé les experts de Quantalys et de BNP Paribas AM, les ETF sont de plus en plus utilisés pour d’autres stratégies, comme la diversification thématique (augmentation annuelle de 23 % des flux de souscriptions), l’allocation internationale (collecte en hausse de 23 %) et les approches ISR/ESG (doublement des entrées en un an). » Deuxièmement, la collecte nette des ETF ISR est maintenant supérieure à celle des ETF non-ISR (42 Md€ contre 37 Md€). Troisièmement, après être restés l’apanage des institutionnels, les ETF se démocratisent, non seulement chez les professionnels de la gestion de patrimoine, mais aussi chez les particuliers. « Sur le seul marché français, ont relevé les responsables de l’Observatoire de la gestion ETF, le nombre de particuliers actifs sur les ETF (233.000) a progressé de 33 % en un an et de 63 % en deux ans. »

Une éligibilité à l’assurance-vie renforcée

Quatrièmement, en France, les ETF sont de plus en plus disponibles dans l’assurance-vie : 38 % des contrats proposent dorénavant au moins un ETF dans leur offre d’unités de compte. Ces contrats ont, en moyenne, référencé 20 ETF. Un contrat sur 15 en offre même plus de 50. Cinquièmement, la montée en puissance des fintech, l’essor des courtiers en ligne et la digitalisation de la chaîne de transaction facilitent le développement des ETF. Last but not least, l’aspect réglementaire joue un rôle important dans le succès des trackers. En effet, les régulateurs européens mettent de plus en plus l’accent sur la transparence de la gestion et de la distribution de fonds. A cet égard, la mise en place de Mifid 2, qui encourage l’amélioration de la clarté sur les frais (les frais de gestion des ETF sont 5 fois moins élevés que ceux des fonds de gestion active), contribue au développement des PER, de la gestion pilotée ou de la gestion sous mandat, qui recourent de plus en plus aux ETF. Avec, aux premières loges, les CGP.

Pour toutes ces raisons structurelles, sans parler des taux d’intérêt nuls ou négatifs, l’Observatoire Quantalys de la gestion ETF, en partenariat avec BNP Paribas AM, anticipe sur l’année en cours un nouveau record européen en termes de collecte nette, à plus de 100 Md€. Les ETF deviennent de plus en plus populaires ! C’est pourquoi Quantalys a ouvert une section dédiée aux ETF sur sa plateforme. « Cela, a précisé Jean-Paul Raymond, directeur de la recherche, permettra à nos clients de mieux comprendre et de mieux analyser ces outils, d’en appréhender les risques spécifiques et d’en prévoir les mutations. »

« Après avoir lancé son premier fonds indiciel il y a plus de 30 ans et son premier ETF il y a une quinzaine d’années, a pour sa part commenté Bertrand Alfandari, responsable du développement ETF chez la filiale de gestion d’actifs de BNP Paribas, BNPP AM s’est très tôt démarqué en développant une gamme d’ETF responsables sur des indices thématiques ESG (bas carbone, économie circulaire, infrastructures, immobilier coté, économie bleue…) et en mettant un accent particulier sur la pédagogie. »

ML