08032021

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Fort de ses résultats, Amundi va reverser un dividende et affiche ses ambitions

Gestion d’actifs

Fort de ses résultats, Amundi va reverser un dividende et affiche ses ambitions

amundi introbourse

amundi introbourse

Amundi, le géant de la gestion d’actifs tricolore, coté en Bourse depuis fin 2015, annonce ses résultats pour le quatrième trimestre 2020 et pour l’ensemble de l’exercice écoulé. Selon la filiale du Crédit Agricole, les initiatives stratégiques prises l’an dernier porteront la croissance future.

 

Au cours du dernier quart de l’année 2020, Amundi a réalisé son résultat trimestriel le plus élevé depuis sa création : 288 M€. Compte tenu d’une hausse de 4,4 % au quatrième trimestre, le cumul de ses encours gérés atteignait 1.729 Md€ au 31 décembre. « Amundi a poursuivi sa trajectoire de croissance rentable, explique un porte-parole de la société. Le résultat net est solide (962 M€), quoiqu’en retrait de 4,7 % par rapport à celui de 2019, mais stable hors impact de la baisse des marchés. L’efficacité opérationnelle a été maintenue, avec des charges en baisse de 2,6 % et un coefficient d’exploitation à 51,7 %. La collecte annuelle s’est située à un bon niveau (45 Md€ : – 4 Md€ au premier semestre et + 49 Md€ au second). La situation financière est toujours très robuste, avec un ratio Common Equity Tier 1 de 20 %, largement supérieur aux exigences réglementaires. »

 

Un rendement supérieur à 4 %

 

Le service du dividende va reprendre, au même niveau que celui versé au titre de 2018, soit 2,90 € par action (détachement le 13 mai prochain). Rappelons qu’Amundi a été introduit en Bourse au prix de 45 €. Sur la base du cours de 66,25 € à la clôture de la séance du 12 février 2021 (+ 47,2 % depuis l’origine), le rendement s’élève à près de 4,4 %. L’année a été marquée par un renouvellement du partenariat avec la Société Générale, l’acquisition de Sabadell AM et un accord de distribution pour 10 ans avec Banco Sabadell en Espagne, le lancement de la nouvelle filiale en Chine avec Bank Of China Wealth Management et la création Amundi Technology, nouvelle ligne de métier dédiée aux services technologiques. Hors goodwill et immobilisations incorporelles, les fonds propres «tangibles » se sont élevés à 3,2 Md€. « Les commissions de surperformance, relève le porte-parole, sont en hausse de 17,1 %, à 200 M€, reflétant la qualité de nos gestions. » Les engagements pris en 2018 dans le domaine de l’investissement responsable ont été tenus. 100 % des fonds ouverts en gestion active, par exemple, intègrent des critères ESG, alors que la recherche extra-financière du gestionnaire couvre 10.000 émetteurs (5.500 en 2018).

 

A compter du 10 mai 2021, Valérie Baudson sera nommée directrice générale (lire notre actualité du 10 février). Elle remplacera Yves Perrier, qui deviendra président du conseil d’administration, après 14 ans à la tête d’Amundi, succédant à ce poste à Xavier Musca (voir notre article du 10.02.2021)

ML